Activités / 活動の予定
Cours en ligne / 授業

Fermer 2015-2016 : Débutant

Fermer 2016-2017 : Avancé

Contact / 問い合わせ
Pour envoyer un message à l'association, il suffit de cliquer ici, puis de compléter le formulaire.


Avec Chrome, vous ne voyez pas le contenu de la rubrique « Activités » ? Cliquez pour accéder au calendrier de l'association


Compiègne-Shirakawa sur Facebook Compiègne-Shirakawa sur Twitter Retrouvez-nous sur Facebook et Twitter !

Visites / アクセス数

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Actualité / ニュース

Atelier cuisine - par armel le 15/02/2017 - 07h29

Vous souhaitez vous initier à la cuisine japonaise ? C'est désormais possible à Compiègne grâce à l'atelier de cuisine traditionnelle japonaise Onigiriz. Il ne s'agit pas d'une activité de l'association mais d'un atelier de cuisine proposé dans un cadre privé par Akiko, de la communauté japonaise de Compiègne. Avec elle et son amie japonaise de Paris Ayako, vous apprendrez à préparer de succulents plats.

La première séance aura lieu le mardi 7 février de 9 h à 11 h à Margny-lès-Compiègne. Elle est proposée au tarif de 35 €.

► Pour en savoir plus : Atelier Onigiriz en ligne

Vacances d'hiver - par armel le 13/02/2017 - 21h31

Vacances scolaires = pause des activités de l'association.

Prochaine rencontre : le 2 mars 2017, pour le cours de japonais débutant.

Bonnes vacances à tous !

ciné : Silence, de Martin Scorsese - par armel le 10/02/2017 - 21h02

Silence, le dernier film de Martin Scorsese est sorti ce mercredi 8 février. XVIIe siècle, deux prêtres jésuites se rendent au Japon pour retrouver leur mentor, le père Ferreira, disparu alors qu’il tentait de répandre les enseignements du catholicisme. Au terme d’un dangereux voyage, ils découvrent un pays où le christianisme est décrété illégal et ses fidèles persécutés. Ils devront mener dans la clandestinité cette quête périlleuse qui confrontera leur foi aux pires épreuves.

Silence est l'adaptation du roman du même nom écrit en 1966 par Shūsaku Endō, un écrivain catholique japonais. À noter que le livre a déjà connu une première adaptation en 1971 réalisée par Masahiro Shinoda. Le "Silence" du titre évoque le silence de Dieu face aux souffrances vécues en son nom.

Ce film est en salle à Compiègne. profitez-en ! Il est proposé en VO et en VF. Pas en Japonais, bien sûr. Mais cela ne vous empêchera pas de découvrir une facette moins connue de l'histoire du Japon.

► Pour en savoir plus : Allociné

Du koji en France - par armel le 05/02/2017 - 14h26

Connaissez-vous le koji ? C'est le résultat d’une culture de l’Aspergillus orysae sur des céréales riches en amidon comme le riz ou l’orge. C’est un processus qui demande beaucoup d’attention et de délicatesse. On le considère comme un moût, un malt ou un levain « d’amorçage » et il s’obtient par transformation de l’amidon présent dans les graines par l’Aspergillus orysae.

Pendant la culture, l’Aspergillus orysae, appelé « Tane-koji », crée un duvet blanc autour des graines, propageant ainsi ses filaments afin de se reproduire.

Il est désormais possible de trouver du koji ainsi que du miso traditionnel fabriqué en France. C'est dû à l'entreprise Yoromiso, installée dans l'Aude. 

► Pour en savoir plus : yoromiso.fr

Cinéma : Harmonium - par armel le 23/01/2017 - 20h43

Un excellent film japonais est sorti en France il y a déjà quelques jours : Harmonium. Dans une discrète banlieue japonaise, Toshio et sa femme Akié mènent une vie en apparence paisible avec leur fille. Un matin, un ancien ami de Toshio se présente à son atelier, après une décennie en prison. A la surprise d'Akié, Toshio lui offre emploi et logis. Peu à peu, ce dernier s’immisce dans la vie familiale, apprend l'harmonium à la fillette, et se rapproche doucement d’Akié.

Pour Koji Fukada, le réalisateur, la famille s'oppose au fait que l'être humain porte en lui une solitude contre laquelle il ne peut pas lutter. Avec Harmonium, il est parti de ce constat pour décrire une famille dont les membres prennent conscience de cet état tout en étant obligés de cohabiter. Le metteur en scène développe : « Le cinéma japonais idéalise le lien familial, mais en diffusant ainsi l’image d’une "famille idéale" démodée et stéréotypée, on renie les divers types de familles qui existent réellement. Je tiens à décrire une famille déjà effondrée parce que considérer l’effondrement d’une famille comme une tragédie c'est idéaliser ce qu'elle aurait pu être. Harmonium pose la question du système familial, il ébranle, montre la solitude originelle et fait apparaître le lien qui perdure, malgré tout. »
Ce film a reçu un excellent accueil de la critique. Il n'est à l'affiche que dans 123 salles en France. Vous pourrez le voir à Paris ou Amiens mais pas à Compiègne.

► En savoir plus avec Allociné...


Dialogues à Fukushima - par armel le 14/01/2017 - 18h44

Que s'est-il passé dans la province de Fukushima depuis la catastrophe de 2011 ? Kotoba, un webdocumentaire, paru l'année dernière, raconte l'histoire de quatre années de dialogue pour la réhabilitation des conditions de vie dans les territoires contaminés.

Ce documentaire d'une très grande qualité permet d'aller à la rencontre des acteurs qui, au quotidien, depuis 2011, construisent et pensent l'avenir.

À lire, écouter et voir d'urgence !

Ce webdocumentaire est disponible en japonais, français et anglais.

► http://www.fukushima-dialogues.com/partie-1-une-population-desemparee-en-quete-de-sens/

Bonne année 2017 - par armel le 02/01/2017 - 19h35

 Bonne année 2017
あけましておめでとうございます。

L'année 2017 repart sur les chapeaux de roue avec votre association. Dès le 5 janvier, nous nous retrouverons pour un cours de japonais débutant. Le 12 janvier, ce sera le tour du cours de japonais avancé. Suivi d'une soirée culturelle le 19 janvier consacrée à l'histoire du Japon. Et le 26, retour des cours de langue, avec le cours de japonais débutant !

Cinéma : Your Name - par armel le 27/12/2016 - 22h57

Ce mercredi 28 décembre sort en France le film d'animation Your Name qui a fait un véritable carton au Japon.

Mitsuha, adolescente coincée dans une famille traditionnelle, rêve de quitter ses montagnes natales pour découvrir la vie trépidante de Tokyo. Elle est loin d’imaginer pouvoir vivre l’aventure urbaine dans la peau de… Taki, un jeune lycéen vivant à Tokyo, occupé entre son petit boulot dans un restaurant italien et ses nombreux amis. À travers ses rêves, Mitsuha se voit littéralement propulsée dans la vie du jeune garçon au point qu’elle croit vivre la réalité... Tout bascule lorsqu’elle réalise que Taki rêve également d’une vie dans les montagnes, entouré d’une famille traditionnelle… dans la peau d’une jeune fille ! Une étrange relation s’installe entre leurs deux corps qu’ils accaparent mutuellement. Quel mystère se cache derrière ces rêves étranges qui unissent deux destinées que tout oppose et qui ne se sont jamais rencontrées ?

Au Japon, un studio d'animation règne en maître, Ghibli, représenté par le maestro Hayao Miyazaki. Cette suprématie a volé en éclats avec le succès ahurissant de Your Name, film d'animation réalisé par Makoto Shinkai (Voyage vers Agartha) pour la Toho. En effet, avant de débarquer dans nos salles françaises ce 28 décembre grâce au distributeur Eurozoom, Your Name est en train de littéralement battre des records au Japon. En effet, le film d'animation a déjà réuni plus de 10 millions de spectateurs, devenant le 5ème plus gros succès de tous les temps derrière Le Voyage de Chihiro, Le Château ambulant, Princesse Mononoke et Ponyo sur la falaise. À noter que Your Name est aussi devenu le premier long-métrage d'animation non Ghibli à dépasser la barre symbolique des 10 milliards de Yens de recettes, s'offrant même le luxe de surclasser des mastodontes comme Zootopie ou Le Monde de Dory. L'oeuvre sera distribuée dans 85 pays. Record mondial en vue ?

Le réalisateur Makoto Shinkai revient sur l'idée de départ du projet Your Name : "L’inspiration est venue grâce aux mots de la poétesse Ono no Komachi (Xe siècle) : « C’est parce que tu as pensé à lui dans ton sommeil qu’il est apparu dans ton rêve. Et si tu avais su qu’il s’agissait d’un rêve, tu ne te serais pas réveillée » ; j’ai pensé qu’il était possible de l’adapter en dessin animé. Ensuite, il m’a suffi d’ajouter ou transposer des éléments comme le changement de corps pendant les rêves ou la météorite afin que l’oeuvre prenne cette forme."
Le Majestic - doit-on s'en étonner - n'a pour le moment pas programmé ce film d'animation. Dommage ! Il faudra aller sur Paris pour en profiter.


Joyeux Noël - par armel le 24/12/2016 - 17h12

 Nous vous souhaitons à tous un joyeux Noël. En japonais, on dit : メーリクリスマス (mêri kurisumasu).

Dernières activités de l'année - par armel le 05/12/2016 - 22h40

 Le 8 octobre, nous vous proposons un atelier de furoshiki, l'art d'emballer avec du tissu. Et le 15 octobre, atelier origami. Puis les vacances scolaires marqueront la pause des activités. Reprise le jeudi 5 janvier 2017.

TV : Still the water - par armel le 04/12/2016 - 14h36

Ce dimanche 4 décembre, Arte diffuse à 22 h le film japonaisde Naomi Kawase, Still the water. Île d'Amami, au Japon. Une chamane, à mi-chemin entre les hommes et les dieux, se meurt lentement d'une maladie incurable. Elle accepte, donc, la mort non comme une fin, mais un renouveau. Autour d'elle, son mari, sa fille, ses voisins l'accompagnent en entonnant sa chanson préférée, en esquissant quelques pas de danse afin de lui faciliter ce nouveau départ. Son fils Kaito découvre un jour un corps sans vie dans la mer. Sa jeune amie Kyoko va l'aider à percer ce mystère.

De son côté, un jeune homme bardé de certitudes se dispute avec son père, tatoueur à Tokyo. Celui-ci n'apprend pas à à son fils comment mourir, mais comment vivre, en dépit des doutes et des désillusions...

Ce film, sorti en 2014, a été nommé 9 fois au festival de Cannes 2014. Tourné sur les îles Amami, entre l'île principale Honshu et les îles Okinawa, Still the water est un retour aux sources pour Naomi Kawase. Alors que celle-ci tourna certains de ses films (Suzaku et Hotaru notamment) dans la province de Nara, où elle grandit, elle apprit depuis que ses ancêtres étaient originaires d'Amami. Plus tard, en 2008, elle se rend sur l'île qui la marque profondément : "en venant là, j’étais sans doute guidée par quelque chose car, quatre ans plus tard, en 2012, je me suis mise à préparer un film que se tournerait sur cette île", explique-t-elle. Still the water se construit donc sur plus de six ans, avec pour point de départ cette île magique.

En savoir plus avec Télérama
Arte
Dimanche 4 décembre, à 22 h.

Livre : Bleu d'Hiroshima - par Sensei le 24/11/2016 - 21h16

Bleu d'Hiroshima Les éditions Cénacle de France ont sorti en 2016 un nouvel ouvrage bilingue franco-japonais. Témoignage d'une survivante du bombardement nucléaire sur Hiroshima. Sous forme de poésies, Bun raconte sa terrible expérience du bombardement atomique. Elle avait alors 14 ans et se trouvait à 1,5 km de l'hypocentre. Un récit de l'atrocité nucléaire, mais aussi un cri d'espoir à destination des générations futures.

Les poèmes bilingues sont accompagnés de calligraphies. Certains d'entre eux peuvent également être écoutés, lus par leur Auteure, Bun Hashizume - un lien vers une piste audio est donné. Extrait : Un petit garçon, si tôt le matin, Était-il venu chercher des insectes ? Soudain Un éclair a transpercé le petit garçon Le transformant en colonne de feu En un instant carbonisé, le petit garçon S'est écroulé sur le sol brûlant, jambes écartées, bras en croix Les yeux vides grands ouverts fixant le ciel La bouche vide grande ouverte tendue en un cri muet vers le ciel Appelait-il sa mère ? Ses frères, ses soeurs ou ses amis ? Ou bien poussait-il un cri de douleur ?

Editeur : Cénacle de France (2016)
ISBN-13: 978-2916537207

Prix éditeur : 19 €.

Vous pouvez retrouver les ouvrages bilingues publiés par Cénacle de France sur Amazon : Le Kojiki, Mythes Choisis ou encore Princesse Kaguya.

Soirée cinéma - par armel le 13/11/2016 - 09h27

Ce samedi 17 novembre, nous vous proposons une soirée spéciale sur le cinéma. Venez découvrir les spécificités du septième art japonais. Nous parlerons histoire, réalisateurs, films... Et vous aurez droit bien sûr à la projection d'extraits de films pour illustrer le propos.

Le tout dans une ambiance conviviale, comme d'habitude. smile

Salon du livre de Compiègne - par armel le 03/11/2016 - 21h15

L'association Compiègne-Shirakawa sera présente à la troisième édition du Salon du Livre Interculturel de Compiègne. Ce salon se tient samedi 5 novembre 2016 dans les salles Saint-Nicolas au 1, rue Jeanne d’Arc à Compiègne. Nous vous y réservons quelques surprises : de la calligraphie avec Yukiko, de l'origami avec Astrid et la présence de Laurence Couquiaud, auteur du livre « Sous les Vagues », qui a reçu le Coup de cœur d'Eliette Abécassis Prix Femme Actuelle 2016.

Le salon sera ouvert de 9 h 30 à 19 h. Cette année, le salon fait le lien entre Littérature et Territoire sous le titre « Territoire & Émotion ».

► Pour plus d'informations : www.slic.fr.

Calligraphie et jeu de go - par armel le 30/10/2016 - 20h50

2010-10-16-calligraphie.jpgL’association Compiègne-Shirakawa propose le 5 novembre prochain un atelier de découverte de la calligraphie japonaise. Cet atelier sera animée par Akiko et Yukiko, deux Japonaises membres de l'association, expertes en calligraphie. Il aura lieu de 14 h à 16 h à la Maison de l'Europe (61 rue Saint-Lazare, à Compiègne).

Il est ouvert à toutes les personnes désireuses de découvrir l'art de manier le pinceau. À la fin de l'atelier, les participants auront pu tracer leurs premiers caractères issus de l'écriture chinoise et utilisés par les Japonais, autrement appelés kanji.

Cet atelier est ouvert aux adultes comme aux enfants. Il est donc possible d'y participer en famille.

En même temps que la calligraphie, une activité de découverte du jeu de go sera proposée. Le jeu de go est un jeu de plateau, très pratiqué dans toute l'Asie (Chine, Japon, Corée) auquel on peut jouer à tout âge et entre des joueurs de niveaux différents. Il est souvent comparé au jeu d'échec même si les principes de base du go sont beaucoup plus simples. Comme aux échecs, les combinaisons et les stratégies sont infinies.

Le matériel nécessaire est fourni par l'association. Les participants sont invités à apporter un gâteau à partager à la fin de l'atelier.

Kanjivor : les kanji pour tous ! - par armel le 19/10/2016 - 22h15

Votre association a décidé de soutenir la campagne de financement participatif de Kanjivor sur le site Kisckstarter. De quoi s'agit-il ? Grâce à une synthèse ludique et efficiente des meilleures techniques de mémorisation, Kanjivor est une application pour smartphone qui permettra d'apprendre les 2 136 Kanji officiels en seulement quelques mois.

La campagne de financement est ouverte jusqu'au 4 novembre 2016.

Afin d'obtenir un maximum de résultat en un minimum de temps et d'effort, l'application utilise :
- une image et un texte mnémotechnique associés à chaque Kanji
- accompagnés d'une prononciation japonaise authentique
- suivant un ordre logique dans la succession des idéogrammes.


Les différentes prononciations des Kanji sont illustrées dans des mots courants avec la possibilité de basculer entre romaji et kana, le tout dans une interface intuitive, intelligente et ergonomique.

Kanjivor inclut également un système de répétition espacé intelligent, qui fera voir et revoir les kanji suffisamment de fois pour les graver dans votre mémoire à long terme, tout en laissant à votre cerveau le temps de synthétiser l'information, et focalisera vos révisions sur les points à consolider suite aux résultats aux quiz.

Ainsi, vous serez en mesure d'obtenir plus de 90 % de bonnes réponses très rapidement !

4 modes sont proposés :

• APPRENDRE : En effectuant une session d'apprentissage de 10 minutes chaque jour (hors week-end), il vous faudra 10 mois pour assimiler les 2 136 Kanji officiels (= Jōyō Kanji) et plus de 5 500 mots japonais courants, et seulement 2 mois en y consacrant 45 minutes intensives par jour.
Libre à vous d'adapter le nombre et/ou la durée des sessions selon vos disponibilités, votre motivation et vos capacités !

• REVISIONS : Vous pourrez y consulter librement les planches de Kanji ou flashcards déjà apprises. L'application vous suggérera automatiquement d'y réviser ces Kanji aux instants optimaux, afin de les mémoriser durablement.

• CHALLENGE : Défiez vos amis ainsi que les meilleurs "Kanjivor" dans un challenge de vitesse de reconnaissance des Kanji !

• OPTIONS : Ici, configurez les paramètres tels que la langue d'affichage, l'écriture en romaji (caractères latins) ou kana (caractères phonétiques japonais), etc...

Les Kanji, c'est quoi ?

Les Kanji (漢字) sont les pictogrammes et idéogrammes utilisés dans la langue japonaise, en complément du système phonétique des hiragana et katakana.
Plus précisément, l'idéogramme 漢 (kan) fait allusion à la dynastie chinoise des Han, et l'idéogramme 字 (ji) signifie "caractère".

Ils furent importés de Chine au 6ème siècle, et jouissent d'un certain prestige culturel puisque ce sont les derniers pictogrammes encore utilisés quotidiennement dans le monde.

Bien qu'il en existe plus de 10 000, seuls les 2 136 Jōyō Kanji (常用漢字) sont utilisés couramment, et vous permettront de lire 99% de ce qui est écrit dans les romans, journaux et documents japonais officiels !

Faites comme nous, soutenez cette opération !

Vacances de la Toussaint - par armel le 15/10/2016 - 19h06

Les vacances scolaires de la Toussaint ont lieu du 20 octobre au 2 novembre inclus. Et les vacances riment avec pause pour les activités de votre association. Prochain rendez-vous le jeudi 3 novembre pour le cours de japonais débutant.

Notez aussi dans vos agendas l'atelier calligraphie ainsi que l'initiation au jeu de go, le samedi 5 novembre. Un événement exceptionnel ouvert à tous !

Choko-tan, mascotte de l'association - par armel le 08/10/2016 - 21h09

 2016-10-06-choko-tan.jpg

Nous vous présentons Choko-tan, notre mascotte, ici tenue par notre président Vincent Roussel et le président de notre association jumelle à Shirakawa, Takashi Saitō.
Toutes nos félicitations à Kévin Flament qui a gagné le concours !

Rikuzentakata, photos du tsunami - par armel le 08/10/2016 - 20h37

Le 11 mars 2011, un puissant tsunami a frappé le Nord-Est du Japon en détruisant pratiquement tout sur son passage. Naoya Hatakeyama, photographe, est touché personnellement par ce drame qui efface sa ville natale, Rikuzentakata, et les repères de sa mémoire. Un livre tiré du nom de sa ville natale, Rikuzentakata, paraît en France ce mois-ci.

À l'occasion de la sortie de l'ouvrage, Naoya Hatakeyama sera exceptionnellement en France. Plusieurs rencontres en sa présence se tiendront à Lille et à Paris :
- Mercredi 12 octobre à 19 h à la Librairie Internationale VO (53, rue Molinel à Lille)
- Jeudi 13 octobre à Paris :
1. Au Musée National des arts asiatiques - Guimet (6, place d’Iéna 75116 Paris)
2. À la librairie photographique Le 29 (29, rue des Récollets 75010 Paris)

Rikuzentakata est le récit intime d'un homme qui observe la naissance d’un monde inconnu dans le bruit des engins de construction. Face à cette transformation qui le concerne tant, textes et photographies de Naoya Hatakeyama se rejoignent pour esquisser un chemin possible, un avenir envisagé.

Rikuzentakata est à peu près du même format que son ouvrage précédent Kesengawa : « En comparant ces deux livres, je voudrais tenter de saisir la différence de sentiment entre le moment auquel correspond Kesengawa et maintenant. Celui que j’étais alors était dans l’incapacité totale de se représenter ce que pourrait être le futur paysage de Rikuzentakata. Il est sans doute encore trop tôt pour parler de “futur” mais j’ai quand même envie de montrer le livre présent à celui que j’étais alors. “Regarde : le temps ne s’est pas arrêté !” C’est ainsi que j’ai envie de me rassurer. »

► Pour an savoir plus, consultez la page consacrée à l'ouvrage sur le site de financement participatif Ulule.

Rencontre de notre association jumelle - par armel le 05/10/2016 - 21h47

N'oubliez pas, demain, la soirée exceptionnelle proposée par l'association. Pour quelles raisons est-elle exceptionnelle ? C'est simple :
  1. Découvrez tout ce qu'il faut savoir sur le sumō, grâce à Sébastien
  2. Rencontrez M. Saito, le président de l'association de jumelage avec Compiègne de notre ville jumelle de Shirakawa qui nous rendra visite
  3. Découvrez le nom de notre nouvelles mascotte et les grands gagnants du concours lancé à cette occasion.
Pour en savoir plus, consultez l'agenda.

DébutPrécédent [ 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ] 10 pages suivantesSuivantFin

Espace privé

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 396 membres


Connectés :

( personne )
Lettre d'information
Recherche



Sondage
Êtes-vous déjà allé au Japon ?
 
1 fois
2 fois
3 fois ou plus
Jamais mais j'en rêve
Jamais et pas envie
Jamais
Résultats
^ Haut ^