Cours en ligne / 授業

Fermer 2018-2019 : Avancé

Fermer 2018-2019 : Débutant

Fermer 2019-2020 : Avancé

Fermer 2019-2020 : Débutant

Contact / 問い合わせ
Pour envoyer un message à l'association, il suffit de cliquer ici, puis de compléter le formulaire.

 


 

Calendrier des activités

 


 

Compiègne-Shirakawa sur Facebook Compiègne-Shirakawa sur Twitter Compiègne-Shirakawa sur Insta Retrouvez-nous sur Facebook, Twitter et Instagram

Visites / アクセス数

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Actualité / ニュース

Les érables du Japon - もみじ - par armel le 09/07/2020 - 16h49

Savez-vous qu’il existe différents parcs, arboretums et pépinières spécialisées en France où l’on peut observer les momiji, les fameux érables du Japon ? Vous passez près de l’un d’eux pendant vos pérégrinations estivales ? Profitez-en pour découvrir quelques-unes des centaines de variétés observables en France. N'oubliez pas de prendre rendez-vous !

► Jardins Momiji-En, à Gouy, près de Rouen (2 h 15 de Compiègne)
Remarquable collection d’érables du Japon et de bonsaï.
Parking à la salle polyvalente et suivre le fléchage jusqu’au jardin.
Jardins exceptionnellemnt ouverts au public, sur rendez-vous, en juillet et août. Entrée : 5 euros, gratuit moins de 10 ans.
Contact : 02 35 23 34 20 - jeanmarc.lucas@sfr.fr

► Pépinières du Val de Jargeau (3 h de Compiègne)
Près de 250 variétés d’érables du Japon
D921-route de la Ferté
45159 Férolles
Contact : 0238598356 

► Parc oriental de Maulévrier (5 h de Compiègne)
L’un des plus grands jardins japonais d’Europe, comptant divers érables
Route de Mauléon
49360 Maulévrier
Entrée plein tarif : 8 € de jour et 10 € de nuit.
Contact : 02 41 55 50 14 - www.parc-oriental.com

► Gaec du Parc Botanique de Cornouaille (7 h de Compiègne)
220 variétés d’Acer dont certaines accessibles à la vente
Route de Pont-Labbé
29120 Combrit
Contact : 02 98 56 44 93 - info@pepinierebotanique.com

► La Grange aux Érables (7 h de Compiègne)
108 variété d’érables du Japon
Les Vergnats
26120 Montmeyran
Contact : Sébastien Emain - 06 08 47 97 16

33 rue Bayard
38140 Izeaux
Contact : Pascal Emain - 06 81 58 20 02


TV : Japon, aux racines du soleil - 日本、太陽の大元 - par armel le 04/07/2020 - 10h37

Ce samedi 4 juillet à 20 h 50, la chaine Arte diffusera un reportage sur le Japon. La pays cultive depuis toujours un lien fort avec les éléments, qui ont façonné la vie de ses habitants. Ce document est également visible sur le site d’Arte jusqu’au 1er octobre 2020.

Bordé par quatre mers et un océan, l’archipel nippon cultive depuis toujours un lien fort avec les éléments, qui ont façonné la vie de ses habitants. Un cultivateur de riz, un autre de thé, un ostréiculteur, un moine bouddhiste cuisinier, un forgeron de katana, un champion de plongée libre, une geiko (geisha de Kyoto), ou encore une jeune karatéka témoignent de leur quotidien et de l’importance qu’ils accordent à la composante spirituelle de ce qui les environne ainsi que de leur attachement aux traditions. Parmi les fêtes rituelles, il y a l’hanami, lors de la floraison des cerisiers, mais aussi l’estival Obon, au cours duquel les familles se retrouvent dans une ambiance festive pour célébrer leurs morts. Au cœur des témoignages, une conviction forte chez chacun des protagonistes : le temps de vie humain est quantité négligeable face à la puissance omniprésente de la nature.

Le “pays du Soleil-Levant” est une traduction imparfaite : il faudrait plutôt dire “pays des racines du soleil”, ou “pays où naît la lumière”. Conjuguant plans zénithaux par drone et sublimes panoramiques, Xavier Lefebvre nous transporte au cœur d’un pays qui a toujours nourri une grande fascination chez les Occidentaux. Est-ce dû à ce cinquième élément, “l’esprit”, qui clôt le documentaire divisé en cinq chapitres (après le feu, la terre, l’eau et l’air) et qui semble faire résonner une part de mystère inaccessible ? Un voyage prenant, où les paysages époustouflants se mêlent aux portraits d’habitants attachés à leurs racines.


Voir le documentaire sur Arte.tv

Japan Search - - par armel le 01/07/2020 - 19h18

On connaissait la version numérique de la Bibliothèque nationale du Congrès américain. Mais connaissez-vous Japan Search, la plateforme de recherche de la Bibliothèque nationale de la Diète japonaise.

Ce méta-moteur de recherche permet une recherche de cartes, photos, vidéos, estampes, etc. à travers 71 bases de données. Vous y trouverez des trésors, pour peu que vous sachiez lire le japonais. En effet, si l’interface de recherche est en anglais, beaucoup de bases de données sont disponibles uniquement en japonais et rendent donc difficilement interprétables les documents mis à disposition. Mais dans tous les cas, le plaisir des yeux est là.

Consulter Japan Search...

Shiba Matsuri : festival virtuel - オンライン祭り - par armel le 30/06/2020 - 22h01

La Japan Expo est annulée. Alors rattrapez-vous avec le Shiba Matsuri, un festival 100 % en ligne organisé par deux Lillois fans du Japon. Les 4 et 5 juillet de 10 h à 18 h sur Discord, Facebook et Instagram.
Les thèmes abordés seront nombreux :
🍜 Cuisine
👺Tatoo
🧝‍♂️ Cosplay
💥 Mangas et anime
🍵Cérémonie du thé
🎤 Musique
👾Gaming
🌸Langue Japonaise
🎎 Invités Youtubeur/Blogueur et d'autres surprises...

En savoir plus sur le festival...

Les virus dans le cinéma japonais - 映画でウイルス - par armel le 20/06/2020 - 15h37

En cas temps de pandémie, quelle est la place des attaques virales dans le cinéma japonais, et notamment dans les anime ? Un article très érudit sur le sujet vient d’être dans la newsletter « Carnets du Centre Japon ». Il est écrit par Mary Picone, maîtresse de Conférences en Anthropologie à l’EHESS. Elle se penche sur la question  du virus dans le cinéma-catastrophe japonais.

La dernière partie de l’article s’intitule : « Poétique des bactéries et des virus : les sources visuelles des proto-sciences naturelles japonaises dans quelques anime ».

► Lire l’article sur les virus dans le cinéma japonais...

TV : Les délices de Tokyo - テレビ:あん - par armel le 20/06/2020 - 14h38

La chaîne de TV Arte propose jusqu’à mercredi prochain en VOD de revoir gratuitement l’excellent film de Naomi Kawase, Les Délices de Tokyo. Avec la remarquable Kinrin Kiki, une actrice lumineuse !

Les dorayakis sont des pâtisseries traditionnelles japonaises qui se composent de deux pancakes fourrés de pâte de haricots rouges confits, « an ». Tokue, une femme de 70 ans, va tenter de convaincre Sentaro, le vendeur de dorayakis, de l’embaucher. Tokue a le secret d’une pâte exquise et la petite échoppe devient un endroit incontournable...

Les Délices de Tokyo est l'adaptation du livre An, écrit par Durian Sukegawa. Un auteur qui jouait déjà dans l'un des précédents films de Naomi Kawase, Hanezu, l'esprit des montagnes. Avant même l'écriture de l'ouvrage, Sukegawa en confia l'histoire à la cinéaste, qui fut touchée une fois le roman fini par "la précision avec laquelle Durian Sukegawa décrit ce qui est invisible dans la vie". Elle décida alors d’en tirer un film.

Voir Les Délices de Tokyo en replay avec Arte


Hanabi soutient les infirmières japonaises - par armel le 12/06/2020 - 22h06

L’Infirmière, nouveau film de Koji Fukada, sortira cet été. À cette occasion, Hanabi a décidé de s'engager contre le harcèlement dont a été victime le personnel soignant au Japon.

Chaque soir, les Français ont applaudi médecins et infirmières pendant la crise. Rien de tel au Japon. Et pourtant leurs infirmières travaillent souvent dans des conditions encore plus difficiles. Pire, une vague d'ostracisme a déferlé sur le pays à cause du virus. Nombre de Français qui aiment le Japon ont été choqués choqués de cette situation. Ainsi Hanabi souhaite se mobiliser auprès du personnel soignant japonais qui le mérite tout autant que le français. En participant à l'initiative de la Préfecture de Nagano, Hanabi va faire des dons au personnel médical ayant travaillé en première ligne. Il sera malheuresement impossible d'aider les infirmières à porter plainte contre le harcèlement moral subi car cela ne constitue pas un délit au Japon.

Plutôt que d’acheter de la publicité sur YouTube pour que la bande-annonce de L’INFIRMIERE soit vue, Hanabi a décidé avec le distributeur Art House de donner cette somme aux infirmières nipponnes. Chacune de vos actions sur Youtube permettra un reversement à leur cause : 1 centime pour une vue de la bande-annonce, 10 centimes pour un "j'aime" ou un commentaire de la bande-annonce et même 1 euro pour chaque abonnement à la page Hanabi ! Pour que ce soutien leur parvienne avec force, c'est simple : découvrez l’haletante bande-annonce de L’INFIRMIERE, commentez et partagez-la au maximum avec vos proches, afin que notre aide financière soit la plus significative possible.

Recherches sur le Japon - 日本の研究 - par Sensei le 26/05/2020 - 09h12

Où peut-on consulter des textes de recherche scientifique sur le Japon ? Et surtout des textes en langue française ? Facile : il existe en France un Centre de recherche sur le Japon. Et si vous participez aux activités de l’association Compiègne-Shirakawa, vous en connaissez sans doute un membre éminent : Akane Nishii. Elle mène au sein de ce centre un thèse et publie divers articles. Elle est aussi très active au sein de notre association.

Vous souhaitez découvrir ce qu’Akane écrit ? Nous ne saurions trop vous conseiller de lire la série d’articles auxquels elle contribue actuellement dans les « Carnets du Centre Japon ». Le premier épisode, diffusé le 18 mai dernier, est intitulé : « En route vers le redressement de la pêche côtière de Fukushima : le cas de Namie ». Il est écrit par Akane et Atsushi Saga.

Les Carnets du Centre Japon sont publiés par le Centre de recherches sur le Japon de l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS), de l’unité mixte de recherche du CNRS sur la Chine, la Corée et le Japon. Ils ont vocation à donner des informations sur l’activité scientifique de l’équipe de recherche.

Le Groupe de recherches sur le Japon contemporain a été créé en 1973 pour développer des recherches et assurer des enseignements et des directions de thèses sur le Japon moderne et contemporain dans le domaine des sciences sociales. À l’origine, le Centre s’est intéressé plus spécialement à l’activité économique du Japon dans sa période de plus grande expansion. Ce groupe de recherche a été ensuite rebaptisé Centre de recherche sur le Japon contemporain, puis Centre de recherches sur le Japon (CRJ ou Centre Japon) en 1998, son appellation actuelle.

Son équipe d’enseignants-chercheurs est composée d’historiens, d’anthropologues, d’économistes et de géographes. Il possède un fonds documentaire spécialisée et met à la disposition de ses lecteurs une collection remarquable dans le domaine des sciences sociales japonaises.

Il possède un fonds documentaire spécialisé et met à la disposition de ses lecteurs une collection unique en sciences sociales.

Consulter l’article coécrit par Akane Nishii...

Tempura n°2 - 雑誌 - par armel le 22/05/2020 - 07h42


Vous aviez raté la campagne de financement participatif du magazine Tempura, spécialisé sur le Japon ? Pas de regret ! Vous allez pouvoir participer à la sortie du numéro 2. Tempura lance son numéro d'été en précommande. Loin des clichés, ce magazine trimestriel explore ce qui fait le Japon aujourd’hui, pour comprendre autant que s’inspirer. Pas de geisha ni de samouraï dans Tempura, mais un Japon brut, parfois cru, toujours sensible et proche des gens. Le numéro 2 comptera 164 pages pour tenter de révéler un pays souvent fantasmé.

Fort du succès de sa campagne de lancement, Tempura s’est lancé en kiosques et librairies pour toucher une large communauté de lecteurs curieux. Amour, famille, travail, sexe… Tempura traite de sujets qui nous touchent avec un point de vue décalé et un détour géographique parfois nécessaire pour repenser notre rapport au monde.

Le n° 2 aborde une thématique en pleine mutation, au Japon comme ailleurs : le travail. Que veut dire « travailler » en 2020 ? À quoi pensent les jeunes Japonais ? Sont-ils vraiment des forçats du travail ? La fameuse « valeur travail » existe-t-elle ? Qui est « la génération perdue » ? Travailler d’accord, mais pour qui ? Pourquoi ?

Au-delà de ce dossier de 40 pages, vous retrouverez de nombreuses rubriques : chroniques, entretiens fleuves avec de grands auteurs, portraits d’artistes et de chefs émergents, récits inédits, enquêtes et reportages au long cours, cahiers de tendances, portfolio et adresses exclusives...

Participer au lancement du n° 2 de Tempura, avec KissKissBankBank

Le JLPT en français - フランス語でJLPT - par armel le 19/05/2020 - 21h08

Vous préparez le JLPT, le célèbre test de niveau de japonais ? Jusque-là, il fallait être anglophone pour utiliser les manuels de préparation. Bonne nouvelle ! Désormais, un ouvrage de préparation au JLPT est disponible en français.

Quick Mastery of vocabulary est le premier livre en français pour apprendre du vocabulaire et se préparer aux niveaux 4 et 5 de l'examen JLPT. Il a toujours été l'un des livres les plus populaires auprès des étudiants japonais en raison de sa structure et de sa méthodologie complète pour apprendre le vocabulaire japonais. L’ouvrage est est divisé en un total de 50 blocs thématiques comme, par exemple : nourriture, temps, nombres, famille, corps, couleurs, formes, verbes de mouvement, etc. Pour chaque thème, les termes sont présentés écrits en kanji, en hiragana et avec leur traduction respective en français, en espagnol et en portugais.

La librairie Verasia, qui nous a informé de la sortie de cet ouvrage, souligne l’intérêt pratique de ce manuel : le livre est accompagné d'une feuille semi-transparente qui permet de cacher la partie imprimée à l'encre rouge, correspondant à la traduction des mots et au furigana, de sorte que seule la lecture japonaise de chaque terme demeure visible. L'étudiant peut donc utiliser ce système pour vérifier s'il a mémorisé chacun des mots et leur signification. En outre, de nombreux mots sont accompagnés de synonymes et d’antonymes.

Vous pouvez le commander dans votre librairie habituelle. Mais nous nous conseillons aussi de le commander sur Verasia. Vous bénéficierez d’une réduction jusqu’au 15 juin de 5 % avec le code ACS1 sur toute la librairie.

Commander Quick Mastery of vocabulary en français sur Verasia

Film : Kaïro - 映画:回路 - par armel le 18/05/2020 - 07h52

Avez-vous déjà vu un film de Kiyoshi Kurosawa ? Ce réalisateur japonais aime les films distillant de l’angoisse. Et c’est un maître du genre. Son film Kaïro, sorti en 2001 est visible gratuitement en ligne sur le site archive.org.

L’histoire ? Taguchi, un jeune informaticien, est retrouvé pendu dans son appartement. Sous le choc, ses collègues cherchent à en savoir plus sur ce suicide inexplicable. La victime a laissé un mystérieux message contenu dans une simple disquette. De toute évidence, celle-ci recèle un virus qui contamine ses utilisateurs et a de graves répercussions sur leur comportement. À Tokyo, l'inquiétude grandit au fur et à mesure que le virus se propage à travers les réseaux informatiques. Des petits groupes de jeunes gens tentent de résister, tandis que les disparitions se multiplient.

Pour obtenir des images de ville déserte, le film a été tourné à Tokyo, très tôt les matins de jours fériés. Quelques moyens numériques ont été utilisés (en faible quantité) pour parfaire le résultat. Ainsi, si quelques feux de circulation ont été effacé, aucun passant ou véhicule ne l'ont été.

Kaïro fait référence à une tradition et à un genre, connus sous le nom de « yurei eiga » ou « bake-mono eiga », particulièrement à l'honneur au Japon dans les films des années 56-60. Les histoires racontées s'inspiraient de contes fantastiques chinois, connus au Japon sous le nom de « Kwaidan ». Masaki Kobayashi réalisa d'ailleurs en 1964, Kwaidan, un film articulé autour de quatre contes fantastiques. Ring de Hideo Nakata, appartient également à cette tradition.

Kaïro a été découvert en Europe au Festival de Locarno (Suisse, août 2000), puis au Festival de Rotterdam (janvier 2001)

Le sens commun de « kaïro » est circuit, circuit électrique, comme dispositif se mettant en marche sans l'intervention de l’homme. Pour Kiyoshi Kurosawa : «(…) cela fait référence à internet dans le sens où cela véhicule des informations. Cette idée peut aussi s'étendre au système économique où Kaïro peut signifier la circulation d'argent. Mais le sens le plus fort du titre pour le film est lié au fait que les fantômes reviennent sur terre grâce à un système qui marche en circuit fermé. » (extrait d'un entretien accordé au magazine « Cinéastes » – mai 2001)

Même s'il ne fait dans ce film qu'une brève apparition, en tant que capitaine d’un bateau, Koji Yakusho est l'un des acteurs fétiches de Kiyoshi Kurosawa. On a ainsi pu le voir dans Charisma, et Cure. Il a tourné également avec Shohei Imamura dans L'anguille, Palme d'or du Festival de Cannes 1997.

Kaïro a obtenu le Prix de la Critique internationale (Fipresci) pour la sélection Un Certain Regard 2001. Le Jury a souligné la "vision originale du danger "virtuel" des ordianteurs. »

Ce film est disponible en VO sous-titré en anglais sur Archive.org. Son titre anglais est Pulse. D’expérience, il est plus facile de regarder les films sur archive.org lorsque les Américains dorment. L’après-midi ou le soir, le streaming sur ce site est plus compliqué.

En savoir plus avec Allociné...
Voir ce film gratuitement sur archive.org

You Name sur Netflix - 君の名は - par armel le 16/05/2020 - 21h48

Après les films d’animation du studio Gibhli, Netflix annonce mettre sur sa plateforme dès le 1er juin 2020 Your Name, l’un des chefs d’œuvre de l’animation japonaise !

Encensé par la critique en 2016, le film d’animation réalisé Makoto Shinkai raconte l’histoire de Mitsuha, une étudiante du Japon rural, et Taki, un étudiant de Tokyo, qui rêvent chacun — sans se connaître — de la vie de l’autre. Un matin, ils se réveillent dans la peau de l’autre : autre sexe, autre famille, autre maison, autre paysage…

Une étrange relation s’instaure entre leurs deux corps qu’ils accaparent mutuellement. Quel secret se cache derrière ces rêves étranges qui unissent deux êtres que tout oppose et qui ne se sont jamais rencontrés ?

Naomi, star du web - 渡辺直美のNaomi Club - par armel le 14/05/2020 - 08h00

Connaissez-vous Naomi ? Naomi Watanabe est l’une des stars du web au Japon. Cette amatrice de bonne chère, qui assume parfaitement ses formes généreuses, présente très régulièrement une recette puis papote avec les internautes pendant une heure ou plus. Chacune de ses vidéos dépasse le million de vues. Naomi est comédienne et créatrice de mode.

Elle a eu la bonne idée d’utiliser le mot-dièse "Ensemble à la maison » (en japonais bien sûr). Ce qui lui permet d'atteindre 9,3 millions d'abonnés sur Instagram.

Chaîne Youtube du Naomi Club

Le musée Ghibli sur Youtube - オンラインジブリ美術館 - par armel le 12/05/2020 - 07h41

Face à la crise du coronavirus, le musée Ghibli, situé à Tokyo a décidé de lancer sa chaîne Youtube. Une petite révolution pour ce musée qui cultivait le côté exclusif de la visite sur site, interdisant toute photo et toute diffusion d’image à l’extérieur.

Vous pouvez donc désormais visiter virtuellement ce petit musée. Chaque semaine, une vidéo est ainsi postée sur Youtube par le personnel du musée.

Une occasion pour ceux qui n’ont jamais visité ce temple dédié aux films d’animation produits au fil du temps par les fameux studios Ghibli.

Voir la chaîne Youtube « Ghibli Museum »

Maintien des activités en ligne - オンライン授業 - par armel le 09/05/2020 - 20h38

Depuis le début du confinement, votre association s’est adaptée en proposant des activités en ligne. Les risques demeurant importants à l’issue de la période de confinement, nous avons décidé de maintenir toutes les activités en ligne.

Les rencontres prévues au mois de mai se tiendront donc à distance, avec un inscription préalable obligatoire. Pour le cours de japonais avancé du 14 mai, vous pouvez vous inscrire ici : https://framaforms.org/cours-du-14-mai-2020-1589038598.

Il n’y aura pas d’activité le jeudi de l’Ascension. Pour la soirée du 28 mai, nous vous préparons une surprise. Restez connectés !

Trilogie yōkai - 妖怪シリーズ - par armel le 01/05/2020 - 15h35

Avez-vous vu des films avec des yōkai ? Profitez de ces journées de confinement pour découvrir la trilogie « Yokai Monster » du réalisateur japonais Tetsuro Yoshida. Il s’agit de trois films à mi-chemin entre le film fantastique et le film d’horreur. Attention, ces longs-métrages ont été tournés à la fin des années 60. Ne vous attendez pas à des effets spéciaux de folie. On est plutôt dans le carton-pâte. Du coup, le film d’horreur se transforme presque en une comédie, renforcée par un jeu d’acteur largement exagéré.

L’un des points intéressants de ces films, c’est de vous faire découvrir l’imaginaire du folklore japonais et de ses légendes. Ainsi, dans cette trilogie, vous ferez la connaissance de nombreux yōkai très présents dans cette mythologie Vous verrez les différentes catégories de yōkai : des animaux, des oni, des tengu mais aussi les tsukumogami, objets domestiques ayant pris vie. On s’étonnera en particulier de voir un parapluie animé, à peine du niveau des marionnettes des émissions pour enfants des années 80. Et aussi un magnifique kappa, monstre des rivières.

Si vous voulez en savoir plus sur les yōkai avant de regarder ces films, nous vous conseillons de consulter la page Wikipedia consacrée aux yōkai, ainsi que cet article du Dicopathe sur l’encyclopédie visuelle des yōkai.

Les films sont accessibles gratuitement sur Youtube et Archive.org.

► Voir la trilogie Yōkai Monster sur Youtube :
Yokai Monsters: One Hundred Monsters (sorti en mars 1968)
- Yokai Monsters: Spook Warfare (sorti en décembre 1968)
- Yokai Monsters: Along With Ghosts (sorti en mars 1969)

Ozu par Wenders - ヴェンダースによると小津 安二郎 - par armel le 29/04/2020 - 07h55

 

En 1985, Wim Wenders a réalisé un film documentaire sur le japonais Yasujiro Ozu. Pour cela, Wenders nous entraîne dans les salles de pachinko, les stands d'entrainement de golf, dans des cimetières ou les enfants jouent au base-ball et des squares ou des adolescents dansent le rock. Un documentaire nommé en 1985 au Festival de Cannes dans la catégorie « Un Certain Regard ».

Ce long-métrage est accessible gratuitement en anglais sur Archive.org. Profitez du confinement pour le découvrir !

Soirée Littérature japonaise - 国文学 - par armel le 27/04/2020 - 10h57

Le 30 avril, nous vous proposons de vous plonger dans l’histoire de la littérature japonaise. Du premier roman psychologique de l'humanité à la foisonnante poésie, très populaire dans le pays, jusqu'aux auteurs contemporains les plus créatifs, venez découvrir avec nous des textes et des auteurs de tout style. Mélanie Lemaire, écrivaine et membre de l’association, animera cette soirée.

Pour suivre cette séance. Il vous suffit de vous inscrire avant le 8 avril en suivant ce lien : https://framaforms.org/culture30042020-1587804395. Vous recevrez au plus tard la veille de la soirée culturelle le lien vers le support à télécharger et les indications pour vous connecter à la salle virtuelle.

Il vous faudra un ordinateur équipé d’une sortie audio. Pour les utilisateurs de Smartphone ou tablettes, vous devrez installer l’application gratuite « Teams » disponible pour iOS ou Android. Si vous n’avez pas de compte, vous pourrez vous connecter en mode « invité ».

Tetsuo, film cyberpunk - 映画:鉄男 - par armel le 24/04/2020 - 09h13

Pourquoi ne pas profiter du #confinement pour découvrir le cinéma underground des années 90 ?

Apres un accident d'automobile, un homme voit son corps muter en une sorte d'aimant ramassant tous les détritus metalliques de la société. Ce film est le premier d’une trilogie réalisée par le Japonais Shinya Tsukamoto. Long-métrage de la période cyberpunk japonaise, ce film d’horreur est de fait une œuvre expérimentale. Très peu de dialogues, des images hallucinées, une musique hystérique. En regardant ce film d’un peu plus d’une heure, il faut s’attendre à vivre une expérience curieuse. Qu’il convient de faire au moins une fois dans sa vie.

Le film est disponible gratuitement sur Youtube en VO sous-titrée en anglais.

Regarder Tetsuo : The Iron Man (鉄男)

1981 : Les Japonais de Paris parlent des Français - パリの日本人の傍観 - par armel le 23/04/2020 - 08h22

En ces temps de #confinement, on tombe sur des petites pépites. Cette archive de l’ENA, savoureuse, nous montre le regard que les Japonais de Paris portaient en 1981 sur les Français. Des clichés, peut-être, mais nos défauts ont la vie dure !

1981 : Les Français vus par les Japonais | Archive INA

DébutPrécédent [ 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ] 10 pages suivantesSuivantFin

Espace privé

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 461 membres


Connectés :

( personne )
Lettre d'information
Recherche



Sondage
Êtes-vous déjà allé au Japon ?
 
1 fois
2 fois
3 fois ou plus
Jamais mais j'en rêve
Jamais et pas envie
Jamais
Résultats
^ Haut ^