Activités / 活動の予定
Cours en ligne / 授業

Fermer 2015-2016 : Débutant

Fermer 2016-2017 : Avancé

Contact / 問い合わせ
Pour envoyer un message à l'association, il suffit de cliquer ici, puis de compléter le formulaire.


Avec Chrome, vous ne voyez pas le contenu de la rubrique « Activités » ? Cliquez pour accéder au calendrier de l'association


Compiègne-Shirakawa sur Facebook Compiègne-Shirakawa sur Twitter Retrouvez-nous sur Facebook et Twitter !

Visites / アクセス数

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Actualité / ニュース

Grand Matsuri le 21 juin - par armel le 09/06/2015 - 07h38

Comment passer la fête de la Musique 2015 avec des musiciens japonais ? Rien de plus facile. Il suffit de se rendre au Grand Matsuri, à Paris. Il aura lieu à partir de 14 h, Passage des Panoramas, dans le deuxième arrondissement. De nombreux artistes japonais, amateurs ou non, seront présents.

Occasion sera également donné de pouvoir déguster quelques spécialités japonaises en marge des performances musicales.

► Grand Matsuri - fête de la musique
21 juin 2015 à partir de 14 h
Passage des Panoramas, Paris 2e
Métro Grands Boulevards (ligne 8 ou 9)
Pour en savoir plus : https://www.facebook.com/events/358190344372886/

Ciné : Cendres - par armel le 07/06/2015 - 20h22

CendresCendres, documentaire franco-sénégalais, sort en salle ce mercredi 10 juin 2015. Pour quoi en parler sur ce site ? Parce qu'il concerne essentiellement le Japon.

En vidant l’appartement parisien de Kyoko qui vient de mourir, sa fille, Akiko découvre deux carnets laissés à son attention. Son journal intime, tenu depuis 1964. Chargée de cet étrange héritage, la jeune femme décide de rapporter l’urne de sa mère au Japon, dans sa famille maternelle, et découvre un territoire intime auquel elle appartient sans le savoir.

Le film voyage entre deux générations de femmes, de la France de la Nouvelle Vague au Japon d’après la bombe. En cherchant le lieu où disperser les cendres, Akiko remonte le fil du temps et cherche sa place. Akiko, héroïne de ce documentaire, fait ici écho à sa mère l’actrice, à sa mère l’icône féminine des années soixante. C’est ce dialogue par-delà la mort, que le film porte comme il porte le passé de Kyoko et le destin d’Akiko.

Ce film, réalisé par Mélanie Pavy et Idrissa Guiro, a rencontré ces derniers mois un beau succès en festival notamment à Hiroshima où il a su séduire le public japonais.

Contrairement à la plupart des documentaires, aucun scénario n'a été écrit pour Cendres. En effet, la soudaineté du deuil qui a frappé Akiko ne l'a pas permis. Cette dernière connaissant Idrissa Guiro, le réalisateur a aussitôt eu l'idée de suivre son amie lors de son voyage au Japon en ayant la certitude que des événements forts et émouvants auraient lieu dans sa famille.

Pour les deux metteurs en scène, la barrière de la langue aura été un avantage car la famille japonaise d'Akiko ne se serait pas livrée à des confidences trop intimes si elle avait su que des personnes extérieures pouvaient les comprendre.

Le nombre de salles qui projette ce film à sa sortie est malheureusement très limité. Il faudra sans doute se rendre à Paris pour le voir, notamment au Champo, dans le cinquième arrondissement, qui le propose en avant-première dès le 9 juin.


En savoir plus avec le site Allociné...

TV : JSTV en clair sur Free - par armel le 05/06/2015 - 23h20

Profitez-en vite ! Jusqu'au 8 juin 2015, JSTV est en clair pour les abonnés Free. Retrouvez le meilleur du divertissement japonais ainsi que des actualités, des émissions de variété ou encore des séries. Le tout 24 h sur 24. JSTV1 est disponible sur le canal 681 et JSTV2 sur le canal 682.

JSTV – pour Japan Satellite TV – est une chaîne japonaise disponible en Europe. Elle est proposée sur deux canaux distincts. Il s’agit des chaînes les plus chères de Freebox TV puisqu’elles sont d’ordinaire facturées 49 € par mois.


Événement : les Oni, démons japonais - par armel le 01/06/2015 - 19h28

Découvrir la mythologie japonaise ? Rien de plus simple. L'association Compiègne-Shirakawa vous propose une soirée événement sur le thème des Oni. Les Oni sont des créatures du folklore japonais. On les retrouve dans le théâtre, la sculpture, la peinture...

Venez en découvrir toutes les facettes lors de cette soirée événement !

Rendez-vous le jeudi 4 juin à 20 h, dans l'une des salles annexes de la mairie de Compiègne, rue de la Surveillance.

Ciné : Parole de Kamikaze - par armel le 31/05/2015 - 20h01

Le 3 juin sort au cinéma un documentaire franco-japonais exceptionnel : Parole de kamikaze, de Masa Sawada. A 21 ans, Fujio Hayashi s'est porté volontaire pour la toute première opération kamikaze menée par l'armée impériale japonaise pendant la Seconde Guerre mondiale. Toute sa vie, il ne cessera de penser à ces dix-huit mois de guerre qui le hantent.

En recueillant ce témoignage, Masa Sawada et Bertrand Bonello tracent le destin d'une personnalité hors du commun.

L'origine de ce film remonte à plusieurs années, quand Masa Sawada a été endeuillé par la perte simultanée de l'un de ses amis puis de son père et qu'il s'est alors interrogé quant à sa propre disparition future. Par la suite, un comédien qu'il connaissait devait interpréter un kamikaze et en a donc rencontré plusieurs pour mieux préparer son rôle. C'est à cette occasion que le réalisateur a fait la connaissance de Fujio Hayashi et s'est mis à élaborer un projet autour de son histoire.

L'autre raison de faire ce film pour le metteur en scène était de montrer à quel point les kamikazes de l'époque n'ont rien à voir avec ceux d'aujourd'hui dont la plupart sont assimilés à des terroristes. Ainsi, il espérait que la jeunesse nippone connaisse davantage l'histoire de certains de ses aînés, pour lesquels la notion de kamikaze se rapprochait plus de l'idée de « la pureté du sacrifice pour l'empereur ».

En savoir plus avec Allociné

Radio : Kenzaburô Ôe sur France Culture - par armel le 30/05/2015 - 16h20



Écoutez une interview de Kenzaburō Ōe, prix Nobel de littérature 1994. France Culture a en effet reçu le grand écrivain japonais dans l'émission La Grande Table, le 29 mai dernier. À 80 ans, il reste une conscience discrète de son époque. Entre sa volonté de dialoguer avec son fils handicapé et son opposition farouche au nucléaire, militaire et civil, il puise son inspiration et sa raison d’écrire dans son histoire familiale et dans celle du Japon.

L'émission est disponible en podcast sur le site de France Culture. N'hésitez pas !

Profitez des dernières soirées de l'association - par armel le 26/05/2015 - 20h12

La fin de l'année scolaire arrive à grand pas. Le 28 mai 2015 aura lieu le dernier cours de japonais débutant avant la trêve estivale. Les dernières soirées consacrées au jeu de go se tiendront les mardi 9 et 23 juin. Pour le cours de japonais avancé, ce sera le 11 juin. Le 18 juin, vous pourrez participer au dernier atelier origami.

Et sur ce mois de juin 2015, deux soirées événements vous seront exceptionnellement proposées : le 5 juin sur le thème des musiques et instruments traditionnels du Japon et le 25 juin avec un atelier furoshiki. Qu'est-ce que le furoshiki ? C'est l'art d'emballer les objets (y compris pour faire un cadeau) avec du tissu.

TV : Vivre cent ans au Japon - par armel le 24/05/2015 - 12h24

Arte propose le 25 mai 2015 un documentaire diffusé dans l'émission 360°-Géo intitulé Miyako : vivre cent ans, vivre heureux. D'une durée de 53 minutes, il est programmé à 12 h 25.

Pin-pin : c'est ainsi que, sur l'île de Miyako, dans l'archipel d'Okinawa au Japon, on qualifie affectueusement les anciens, « pimpants et sautillants », passés maîtres dans l'art de vivre centenaires et heureux. Leur alimentation saine, variée et légère, qui provient souvent de leurs propres potagers, explique en partie cette vitalité. Mais ils la doivent plus encore à leur envie de vivre.

Dès l'aube, ils s'attellent à leurs tâches quotidiennes. Après sa gymnastique matinale, Koso Kawamitsu, vaillant centenaire, élève du bétail : c'est devenu son ikigai, sa raison de vivre. Après soixante-quinze ans de mariage, Koso est toujours amoureux de Yuki. Mitsu Shimoji a ouvert il y a deux ans un centre où l'on apprend à tisser le célèbre miyako-jofu, cette étoffe bleue et noire extrêmement délicate dont on fait les plus beaux kimonos. Seitoku Sgama vibre au rythme de son sanshin (guitare à trois cordes) fabriqué par un autre ancien. « Quand je joue, dit-il, la vie marque une pause et m'attend. » Sa famille a un profond respect pour le grand âge. Comme tous les habitants de l'île qui, une fois par an, rendent hommage à leurs anciens lors d'une fête spéciale, le keiro-no-hi.

► Miyako : vivre cent ans, vivre heureux
Arte
Documentaire de 53 minutes
Lundi 25 mai à 12 h 25
Rediffusion le samedi 30 mai à 7 h 55

Photos des collégiens - par armel le 24/05/2015 - 09h35

Vous avez croisé les collégiens japonais pendant leur séjour à Compiègne ? Vous voulez voir quelques-unes des photos prises à cette occasion ? Alors rendez-vous sous la rubrique Diaporama. Il suffit juste de se créer un compte sur le site pour accéder aux espaces privés.

Attention, l'usage de ces photos est limité à la sphère privée et elle ne peuvent pas être postées d'autres sites que ceux de l'association Compiègne-Shirakawa ou de la ville jumelle de Shirakawa sans l'accord de toutes les personnes qui y figurent.

Expo-vente d'objets japonais - par armel le 22/05/2015 - 10h16

Le samedi 23 mai de 10 h à 18 h à Euroformat au 15 rue de la Huitième-Division à Compiègne aura lieu une expo-vente organisée par plusieurs Japonaises de Compiègne et quelques autres créatrices compiégnoises.

Seront exposés de la calligraphie japonaise et de l'origami. Retrouvez-y de magnifiques objets créatifs, dont en calligraphie des tableaux, cartes, marque-pages, tissus japonais et pochettes. 

Une initiation à la calligraphie sera aussi proposée.


Découvrez les kanji - par armel le 21/05/2015 - 14h47

 Ce jeudi 21 mai, votre association vous proposer un atelier pour mieux connaître les kanjis, savoir les reconnaître et pourquoi pas, les écrire. Rendez-vous comme chaque jeudi de 20 h à 22 h dans l'une des salles annexes, rue de la Surveillance, à Compiègne.

Conférence : Hokusai à Noyon - par Sensei le 17/05/2015 - 08h42

Conférence sur Hokusai à NoyonHokusai, le fameux peintre japonais, aurait-il mis les pieds à Noyon ? Non, bien sûr. Mais il y sera virtuellement le jeudi 21 mai prochain grâce à une conférence exceptionnelle. Cette conférence sera animée par l'agence Promenons-nous dans les arts. Elle se tiendra à partir de 18 h 15 à l'auditorium de la médiathèque de Noyon. Une occasion de découvrir ce « fou de peinture », auteur de la fameuse estampe La Grande Vague de Kanagawa.

Cette soirée est proposée dans le cadre d'un cycle de conférences sur l'histoire de l'art et du festival Matsuri, le Japon en fête.

Katsushika Hokusai (葛飾 北斎), né en 1760 et mort en 1849, est un peintre, dessinateur spécialiste de l’ukiyo-e, graveur et auteur d'écrits populaires japonais. Son œuvre influença de nombreux artistes européens, en particulier Gauguin, Vincent van Gogh, Claude Monet et Alfred Sisley, voire le mouvement artistique appelé japonisme.

Il signa parfois ses travaux, à partir de 1800, par la formule Gakyōjin, « le Fou de dessin ». Il est parfois vu comme le père du manga, mot qu'il a inventé et qui signifie à peu près « esquisse spontanée ». En 1814, il publie sa Manga regroupant croquis et dessins.

Les « Trente-six vues du mont Fuji » (1831-1833) comptant en réalité 46 estampes dont « La Grande Vague de Kanagawa » sont ses œuvres les plus connues. La couverture de la partition de « La Mer » (1905) de Debussy reproduit notamment la Vague d'Hokusai. Le peintre japonais laisse derrière lui près de 30 000 dessins signés sous différents pseudonymes. [Source : Wikipedia]

Expo : Création textile au Japon - par Sensei le 16/05/2015 - 20h44

La MCJP, Maison de la culture du Japon à Paris, propose l'exposition FIBER FUTURES - Les explorateurs de la création textile au Japon. L'exposition a lieu jusqu'au 11 juillet 2015.

Aujourd’hui, l’art tex­tile connaît un renou­veau spec­ta­cu­laire au Japon. Reflet de cette vita­lité, cette expo­si­tion iti­né­rante pré­sente le tra­vail de 30 créa­teurs japo­nais. Ils exploi­tent les pos­si­bi­li­tés infi­nies offer­tes par les fibres qu’ils trans­for­ment en sculp­tu­res, tableaux ou ins­tal­la­tions. Pour cela, ils uti­li­sent aussi bien des fils de soie et de coton, que des fibres syn­thé­ti­ques ou encore dif­fé­ren­tes sortes de papier washi. Une expo­si­tion sur­pre­nante où vous décou­vri­rez les der­niè­res ten­dan­ces au Japon en matière d’art tex­tile.

L'entrée est libre. L'exposition est ouverte du mardi au samedi entre 12 h et 19 h avec une nocturne le jeudi à 20 h.

► Pour en savoir plus : Page web de l'exposition

TV : Le Tombeau des Lucioles - par Sensei le 27/04/2015 - 22h00

Arte diffuse le mercredi 6 mai Le Tombeau des Lucioles. Deux orphelins trouvent refuge dans un bunker désaffecté illuminé par des milliers de lucioles. Mais bientôt la nourriture commence cruellement à leur manquer... Isao Takahata aborde le thème délicat de l'enfance face à la guerre. Une œuvre sublime et poétique.

apon, été 1945. Les B-29 américains déversent des tonnes de bombes sur Kobé, qui s’embrase. Une pluie noire tombe sur la ville... Seita, 14 ans, et sa petite sœur Setsuko, 4 ans, se retrouvent orphelins. Fuyant une tante qui ne cesse de les brimer, ils se réfugient dans un bunker désaffecté, illuminé par des milliers de lucioles. Mais bientôt, Setsuko s’affaiblit faute d’alimentation et d’hygiène...

Entre Allemagne année zéro de Rossellini et Jeux interdits de René Clément, Le tombeau des lucioles aborde de façon à la fois romanesque et réaliste le thème des enfants face à la guerre. Les dessins, d’une grande beauté, rendent à merveille l’univers féerique dans lequel Seita et sa sœur s’acharnent à survivre. Les lucioles ont cette légèreté onirique que l’on retrouve dans l’ascension finale des sylvains dans Princesse Mononoké ou cette poésie énigmatique de la neige qui tombe dans Hana-bi de Takeshi Kitano. Comme chez Kitano, la force de ces instants de pure poésie est rehaussée et isolée par la violence omniprésente. Le bunker où les deux enfants ont trouvé refuge devient un sanctuaire de l’innocence préservée. Ce contraste entre la relative légèreté formelle du film d’animation et la gravité du propos fait tout l’intérêt du film. Takahata démontre que l’animation peut porter un message fondamental, raconter l’histoire et faire œuvre de mémoire.

Arte a la bonne idée, comme à l'habitude, de diffuser ce long métrage en version multilingue. Choisissez le japonais sous-titré pour en profiter pleinement !

C'est la pause - par Sensei le 25/04/2015 - 12h18

Vacances scolaires obligent, c'est la pause. Les activités de l'association s'arrêtent pour 15 jours et reprendront en mai. Avec un programme chaotique à cause des jours fériés. Prochain rendez-vous : le mardi 12 mai pour le jeu de go puis le jeudi 21 mai pour l'atelier de calligraphie. Bonnes vacances !

Apprendre les kanji - par Sensei le 19/04/2015 - 16h04

Kanji OboeComment apprendre les kanjis, caractères issus de l'écriture chinoise utilisés pour écrire la langue japonaise ? Clément Oliva, un jeune ingénieur de 27 ans passionné par la culture du pays du Soleil-Levant a relevé ce défi.

En bricolant de rudimentaires flashcards, il a observé une nette différence quant à la vitesse de mémorisation et d’apprentissage des kanji japonais. Il a alors entrepris la confection des toutes premières cartes de kanji destinées aux francophones.

Après plus d'une année de travail, il lève le voile et propose ses cartes aux étudiants et passionnés de japonais. Kanji Oboe est une solution ludique et efficace pour mémoriser et apprendre rapidement les kanji japonais, sous forme de cartes recto-verso. Il est facile à transporter et permet un tri sélectif pour vos révisions.

Il se compose d'une une série complète divisée en cinq jeux de cartes, correspondant aux cinq niveaux JLPT (Japanese Language Proficiency Test), la référence à l'examen officiel visant à certifier le niveau de langue japonaise.

À ce jour, le prix du coffret Kanji Oboe de niveau 5 s'élève à 15 €, contenant les 103 cartes avec les kanji tirés du JLPT 5. Un tarif de pré-ventes à un tarif préférentiel de 10 € devrait être proposé.

► Pour en savoir plus : kanjioboe.fr

Expo-vente franco-japonaise - par Armel le 11/04/2015 - 19h54

Une vente de l'atelier créatif aura lieu le lundi 20 avril 2015, de 8 h 45 à 19 h. Le lieu ? À la boutique de l'Arche, 10 rue du Four Saint-Jacques, à Compiègne. Par qui ? Des jeunes et talentueuses créatrices qui se rassemblent pour faire découvrir leur passion. Elles sont françaises, japonaises ou islandaises et pour certaines membres de l'association Compiègne-Shirakawa.

Que ce soit de la couture, de la peinture et de l'origami, leur but est de valoriser leur travail et de se faire connaître d'un plus grand public. Toutes leurs créations sont des pièces uniques, leur valeur vient du tissu et papier de qualité qu'elles utilisent.

Pour en savoir plus : le blog de l'atelier créatif


Ciné : La Maison au toit rouge - par Sensei le 11/04/2015 - 12h31

Comment ce film a--il pu passer aussi inaperçu ? La Maison au toit rouge est un film du Japonais Yoji Yamada, sorti en France le 1er avril dernier. Il a reçu l'ours d'argent de la meilleure actrice à la Berlinale 2014.

Japon, 1936. Taki quitte sa campagne natale pour travailler comme bonne dans une petite maison bourgeoise en banlieue de Tokyo. C’est le paisible foyer de Tokiko, son mari Masaki et leur fils de 6 ans. Mais quand Ikatura, le nouveau collègue de Masaki, rentre dans leurs vies, Tokiko est irrésistiblement attirée par ce jeune homme délicat, et Taki devient le témoin de leur amour clandestin. Alors que la guerre éclate, elle devra prendre une terrible décision. Soixante ans plus tard, à la mort de Taki, son petit neveu Takeshi trouve dans ses affaires une enveloppe scellée qui contient une lettre. Il découvre alors la vérité sur ce secret si longtemps gardé.

Pour voir ce film, il faut aller à Paris : MK2, UGC, Sept Parnassiens, Le Balzac... Rien en Picardie : dommage !

Soirée événement : musiques du Japon - par Sensei le 07/04/2015 - 21h36

Soirée événement ce jeudi 9 avril. L'association Compiègne-Shirakawa vous présentera des musiques traditionnelles et instruments du Japon. Venez nombreux !

Les collégiens japonais sont passés par là - par Sensei le 28/03/2015 - 20h50

2015-03-21-collegiens.jpgComme chaque année, l'association Compiègne-Shirakawa a reçu une délégation de collégiens de la ville jumelle de Shirakawa. Arrivés le 21 mars 2015, les 21 jeunes Japonais ont été accueillis dans des familles d'accueil. Après un dimanche en famille, ils ont pu aller avec leurs six accompagnateurs adultes au lycée Pierre d'Ailly pour un échange avec les lycéens qui étudient la langue japonaise.

Le lundi après-midi, ils ont visité le château de Compiègne et la chocolaterie de Beussent-Lachelle. Une Welcome Party a clos la journée.

Le départ pour Paris a eu lieu le mardi matin. Une fois de plus, nous gardons de superbes souvenirs de cet échange. Les familles d'accueil ont vécu des moments riches et parfois intenses.

Et pour la première fois, Shirakawan, la mascotte de la ville jumelle était du voyage. Des photos seront bientôt disponibles sur le site.

DébutPrécédent [ 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ] 10 pages suivantesSuivantFin

Espace privé

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 392 membres


Connectés :

( personne )
Lettre d'information
Recherche



Sondage
Êtes-vous déjà allé au Japon ?
 
1 fois
2 fois
3 fois ou plus
Jamais mais j'en rêve
Jamais et pas envie
Jamais
Résultats
^ Haut ^